Ceci n’est pas un blog gastronomique

Bon. Bon bon bon… Les billets administratifs, ça n’est pas trop ma tasse de thé – gag – donc nous allons faire vite.

Or donc, vous voici sur L’olive et le samovar, successeur du blog d’un fou-furieux à tendances narcissiques. J’ai le plaisir de vous annoncer que le voyage s’est bien passé et que le contenu de ces pages n’a pas été trop chamboulé par la migration d’une plateforme à l’autre. Vous constaterez des soucis de retour à la ligne ça et là, je les corrigerai avant le prochain cataclysme, c’est promis.
A part ça rien n’a changé, les catégories sont les mêmes, on peut toujours commenter des débilités et les sujets seront toujours aussi divers que variés.

En attendant, bienvenue à nouveau, installez-vous, il y a toute la place qu’on veut… Et à bientôt !

PS : Celui qui trouve l’origine de ce nouveau titre de blog gagne son poids en câlins. Ma soeur est disqualifiée d’office.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s