La veuve du colonel

Aaah les vacances pluvieuses ! Douce oasis de culture qui me permet de me vautrer dans des plaisirs bêtement boudés à l’adolescence comme bouffer n’importe quoi n’importe quand, regarder Buffy contre les vampires, diffusé avec une fréquence qui ne doit avoir d’égale que les restrictions budgétaires des stations télé de la TNT et, durant les pubs, zapper sur les chaîne de clip, histoire de savoir ce qu’il y aura dans les Ipod que je chouraverai impitoyablement aux chiards en septembre. Grosse marrade en perspective, avec quand même un petit goût de vomi dans la bouche si l’expérience dure plus de quarante-huit secondes.
Entre les reprises de Goldman par un para tatoué (je sais, ça a un côté lovecraftien, présenté comme ça… inconcevable par l’imagination humaine) et les dernières trépidations de Lady Gaga, lesquelles feraient rougir tout marteau-piqueur normalement constitué, je suis tombé sur un type qui essayait de faire du R’n’B ou du rap, je ne sais pas trop, et qui m’a un peu fait tiquer. Ah, on me signale à l’oreillette que ma tendance à l’euphémisme crée des soubresauts inquiétants dans la réalité. Bon, disons que la chanson du type en question m’a fait écumer tout en éructant des jurons à base de « ta mère joue du synthé MIDI en enfer ». 
Afin de ne pas provoquer une chute de téléchargements ventes vertigineuse, je désignerai cette personne par un pseudonyme absolument pas transparent : Général Laraie. Afin de ne pas joindre le traumatisme auditif au traumatisme oculaire, je me contenterai de retranscrire les paroles ci-dessous. Et afin de revivre la joie naïve et insouciante de mes années de prépa – rire hystérique – j’opterai ici pour un commentaire linéaire de la chose que je croisais par un beau jour de juillet que si le soleil avait daigné se montrer, je n’aurais pas subi çaaaaa ! Attention c’est du lourd

[Refrain]



Aurélie n’a que 16 ans et elle attend un enfant,


Déjà, elle s’appelle Aurélie, hein, ‘tention, le Général Laraie c’est grave un type engagé qui avec ce prénom bien français, montre bien à l’UMP que « ça n’arrive pas qu’aux autres ». Et là je vois toute une partie de l’hémicycle trembler dans ses chaussettes.




Ses amis et ses parents lui conseillent l’avortement,


« Ma fille, à seize ans tu es encloquée, je te conseille donc l’avortement et cette jolie robe rose. Bonjour j’ai lu Françoise Dolto et j’ai tout compris. »




Elle n’est pas d’accord elle voit les choses autrement,


En même temps si tu ne voulais pas qu’on te donne un avis fallait pas le demander, cocotte. Le délai légal de l’avortement serait passé avant que ça se voit. Donc bon, pour la maturité on repassera. J’ajouterais bien qu’à 16 ans tu es mineure et que tu serais donc bien inspirée de taire la bouche à toi.




Elle dit qu’elle se sent prête pour qu’on l’appelle  »maman ».


« Maman ». Voilà, tu es calmée de tes pulsions maternelles ? 




Celui-ci c’est pour toutes les Aurélie,


Dommage qu’Aurélie soit obligée d’abandonner l’école avant qu’on lui explique la relation entre pronoms et antécédents…




Celles qui ont données la vie,


… Et là, je vois Aurélie réveillée à quatre heures du mat’ pour la sixième fois qui berce son môme en se répétant « J’ai donné la vie j’ai donné la vie » pour rattraper ses six-mille heures de sommeil en retard.




Pour toutes les Aurélie,

Oy, mère à tout prix


J’aime bien le « Oy », très pirate, très rebelle. « Mère à tout prix », oui, c’est le cas de le dire, par contre, il n’est pas précisé qui va payer la facture.




Elle est en seconde dans un lycée de banlieue,


Grave, contexte social, chanson ancrée dans la réalité, well done General.




Sort avec un mec de son quartier depuis peu,


C’est bien, de l’autre côté de la rue, ils ne sont pas faits pareil.




Il est comme elle l’aime c’est à dire un peu plus vieux,


Nafissatou Diallo sort de ce corps ! 




Il a l’air amoureux, ils ont tout pour être heureux…


Attend que je résume. Ils sortent ensemble et le type A L’AIR amoureux. Ah ben oui. Tout pour être heureux. Comment c’est super simple la vie en fait, merci Général.




Elle l’a jamais fait elle attendait juste le bon gars,


Donc le type plus âgé qu’elle qui a l’air amoureux… T’as raison, ce genre de denrée est hyper-rare sur le marché, chapeau Aurélie !




La elle se dit  »bingo » il sont seul dans la twingo,

Donc ça va swinguer, elle enlève son tanga, 

Et réussi le ace comme Tsonga


Devant cette poésie, cette sobriété quant à l’acte d’amour, cette comparaison qui mêle deux types de performances physiques, on ne peut que rester sans voix…






Oui mais voilà 9 mois plus tard il assume pas et se sauve comme un bâtard,

Elle a découvert qu’en fait il est fêtard,

Résultat elle se retrouve seule dans cette histoire.


Ah ben oui, c’est sûr que les quatre secondes qui t’ont aidées à déterminer que « c »était le bon » ne te permettaient pas de faire des trucs super compliqués comme, je sais pas, T’INFORMER SUR LE MEC ?




Je peux te dire que toute sa vie elle se rappellera,

Elle se rappellera le jour où elle annonça,

Où elle annonça à sa mère et son papa

Elle annonça qu’elle était enceinte de 3 mois,.


… A l’inverse des parents qui, le soir même, avaient tout zappé pour la diffusion de Secret Story.




Elle ne s’attendait pas à ce qu’ils sautent de joie,


Vraiment ? Roh qu’elle dommage qu’elle soit mère célibataire, elle aurait fait une si bonne khâgne avec un esprit aussi acéré.




Mais elle espérait quand même qu’il fassent preuve de bonne foi,

Le moins que l’on puisse dire c’est que se ne fut pas le cas,

Et la galère commença…


Non mais c’est vrai quoi, les parents apprennent que leur mioche s’est fait mettre enceinte par un type non identifiée qui s’est barré avec ses MST sous le bras, et ils réagissent MAL ? Pffff, nan mais les parents ça saoûle ! Nul doute qu’elle aura trouvé du réconfort sur MSN et Doctissimo, où là on est compris par plein de gens.




Elle a du construire très rapidement un foyer,


Etre enceinte donne en effet une connaissance innée de la truelle et du ciment.




Faire face a ses responsabilité pour le loyer,

Trouver un travail coûte que coûte pour le payer,

Elle aura tout essayé…

Attention partie crève-coeur, tire-larmes et tout ce qui s’ensuit, Cosette à côté d’Aurélie, c’était la reine de la gaudriole. 




Comme on dit dans les quartiers elle s’est saignée,


Ma grand-mère le dit aussi et habite en lotissement, est-ce grave docteur ?




Pour trouver quelqu’un qui veuille bien la renseigner,

Je crois qu’on n’est pas V.I.P comme Mathilde Seigner,

De ne pas lâcher l’affaire ça lui a enseigné, ooh


Une minute de silence en mémoire de la syntaxe, et une autre en mémoire des rimes. D’ailleurs je ne sais pas trop ce que Mathilde Seigner vient faire là, il aurait aussi pu tenter Christophe Barbier, Mario l’plombier, Laurent Ruquier ou mon oncle Aimé. 




On a tous connu une fille dans le cas d’Aurélie,


Euh non. Mais moi je suis trop un vieux qui peut paaaaas comprendre la vie. Par contre des filles qui seront dans ce cas-là, viens dans ma classe, je t’en montre trois ou quatre par heures sans problème. Bizarrement ça me réjouit pas trop.


Une pour qui grossesse est synonyme de délit,

Et un retour au dictionnaire par le mot « délit » pour le Général !


Rejetée par ses amis mais surtout sa famille,



Qui n’acceptent pas qu’elle souhaite donner la vie,


Voilà, en fait c’est pour ça qu’ils la rejettent, parce qu’elle veut « donner la vie ». Nous, les adultes, on préfère quand les gens donnent la mort, gnnnnnnhihihiiiiiiiii ! Ils ne sont sûrement pas inquiets que leur pitchoune prenne une décision qu’elle risque de regretter, qu’elle ait agi au mépris de toutes les règles de sécurité élémentaires et qu’elle se prépare une vie ultra-facile.




Voila ce que je dirais si je devais donner mon avis,


D’un autre côté tu nous l’infliges depuis le début de la chanson donc au point où on en est…




Mettre un enfant au monde ne devrais pas être puni,

C’est la plus belle chose qui soit et si tu le nies,

C’est que tu n’a rien compris…


Ok, pas de soucis, voilà ce que je te propose : tu nous fais la suite de la chanson et là je la ferme. J’ai quelques suggestions de titres : « Aurélie à Pôle Emploi », « Aurélie est non-solvable » « Aurélie fait les fermetures chez MacDo » et l’incontournable « Aurélie et le mystère de l’Ile aux Mouettes. »


Je pourrais conclure sur une diatribe enflammée, sur le côté anti-IVG malhonnête car caché sous une conception chelou du « respect du choix de la personne ». Je m’abstiendrai. Ce truc est à mon sens une oeuvre lourdingue, inepte, et qui n’aura d’influence que celle que des sociologues indignés lui donneront. Mais voilà : cette pesanteur me sidère. Autant que la propension des gens à se prendre pour les hérauts de causes qui n’ont rien à faire sur une chaîne de clips à une heure de grande écoute.

Publicités

2 réflexions sur “La veuve du colonel

  1. Poussé par la curiosité de ton coup de gueule contre ça sur facebook, je suis allé voir. Et j'ai pas été déçu du voyage. Je sais maintenant d'expérience ce que ça fait d'avoir un enfant et je peux déjà donner en exclusivité donner la chanson qui parle de la suite de la vie d'Aurélie : « Aurélie abandonne son gosse au bout de trois mois parce qu'avec un job au smic, on peut largement pas payer et la crèche et le loyer » Ou peut être que le général nous réserve sa prochaine chanson engagée sur la réouverture des maisons closes « Aurélie se prostitue pour joindre les deux bouts : ne la jugez pas sur ça mais lancez lui des pierres pour sa stupidité initiale »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s