Am I going to Scarborough Fair ?


Retour du boulot, il y a quelques heures. Sept semaines déjà. Qui se sentent. On sort en traînant son énervement, celui d’une centaine d’ados, et de quelques collègues. Barre au front, épaules sous joug. Descente le long d’une artère en béton moche. Artères qui charrient voitures et corps, comme partout dans la ville carrée. 

Par convention, on a casé deux trois troncs le long des routes. C’est l’automne, c’est ma saison, celle du déclin. Qui, presque par accident, me fait un cadeau. Trop grotesque pour être accepté par qui que ce soit d’autre.
Entre des feuilles encore vaillantes, un rai de lumière, quelques paillettes poussières dansent. Portail. Les fées d’Avalon, deux trois bandes d’aventuriers, une antique fête. Tu n’es pas seul, tu n’as plus jamais été seul depuis tes six ans. Quels que soient tes chemins. Des liens qui retiennent et ne serrent jamais.
Tout est bien. Tout est à sa place.
Publicités

Une réflexion sur “Am I going to Scarborough Fair ?

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s