Sand Castle

Il était une fois…

Quelqu’un. Aussi important que tout le reste. Gonflé ou pénétré, on ne sait, de cette importance, il décida de laisser une trace de ses pas. Se posa d’abord le choix du matériau. Il grava son nom dans le bois et la pierre. Il voyagea des semaines et visita les carrières les plus prestigieuses des minéraux les plus impérissables. Il creusa à mains nues dans des profondeurs inconcevables, affrontant les créatures de la nuit, pour en extraire de fines plaques de diamant. Il fit naitre de ses pensées un matériau dont le souvenir ôte encore le sommeil aux sculpteurs de la somptueuse ville d’Accueil.

Rien ne lui convenait.

Où plutôt tout lui convenait trop. Il était ému par le contact rugeux et fuyant de l’écorce, la mélodie lancinante du parchemin le transportait, il était ému aux larmes devant les splendeurs imaginaires de l’orichalque.
Mais, se disait-il, le matériau qui me permettra de créer ce récit futile, devrait être plus encore que tout cela. Sans cesse renouvelé, terriblement peu robuste, obstinément beau… Tout et son contraire.

Il réfléchit longtemps. Tout était fuyant. Les fesses en arrière, il se laissa tomber dans le sable mouillé. Quelques vagues mourantes lui mordirent le pantalon.

Il soupira et confectionna un château de sable.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s